Comme vous l’aurez déjà remarqué, la majorité de nos luminaires sont de forme ronde ou arrondie. Sans vouloir faire de la philosophie de comptoir, la ligne courbe est à la nature ce que la ligne rectiligne est à l’homme… Il n’existe pas dans la nature, de ligne parfaitement droite. Même la ligne de l’horizon ne l’est pas vraiment. C’est sans doute pour cette raison, que tout design aux formes rectilignes et droites nous semblent résolument contemporains et appartenir à la culture des hommes.

C’est aussi ce que m’inspire cette petite série de lampes design, aux arrêtes vives et aux lignes droites. Le dessin est relativement épuré : une base cubique ou rectangulaire, surmonté d’un abat jour de même forme ou presque. Il y a un esprit quasi architectural qui se dégage de ces luminaires, ce qui leur donne un look vraiment contemporain.

Au premier coup d’oeil on voit bien l’intérêt et l’originalité de cette essence bois, dont les dessins verticaux sont étonnamment réguliers. L’alternance de ces lignes brunes sur un fond clair, rend ce bois unique et vraiment beau selon moi. Ainsi donc, pour rendre justice à cette belle essence de bois, j’ai voulu allonger la base afin de profiter de ces lignes verticales.

Le socle est lui réalisé avec une essence de bois tout aussi étonnante, le chêne fumé. Sa couleur sombre parcourue de zones claires est le résultat d’un long processus de fumage. 

Pour apporter de la cohérence à l’ensemble, j’ai voulu y ajouter un abat jour aux mêmes dimensions. Les deux volumes se répondent ainsi de manière harmonieuse.

Cependant, une fois assemblés, il me semblait manquer quelque chose à ces deux volumes aux égales dimensions. Il lui manquait une petite touche unique, singulière et originale. Ce petit manque me paraît avoir été comblé en y peignant sur la base de fines lignes de peinture acrylique. Chaque ligne poursuivant sa course, de face en face.