Comme bien souvent avec mes créations, tout est parti d’un « et si… ». Essayer quelque chose, ne pas avoir peur de se tromper, de rater, de gâcher… c’est important de s’accorder le droit à l’erreur. De cette façon, de tentatives qui de prime abord peuvent sembler hasardeuses, émergent parfois de belles choses.

C’est vraiment ce qu’il s’est passé avec cette petite console. J’avais envie d’un plateau graphique et j’ai donc tenté d’associer trois techniques: un assemblage de pieces de mêmes dimensions, la technique du bois brulé et la résine epoxy.

Je trouve le résultat original et l’effet « graphique » attendu est au rendez vous. La technique japonaise du bois brulé apporte cette couleur chocolat et sensuelle au bois et accentuant également les lignes naturelles de l’épicéa.

Presque en clin d’oeil à un célèbre chocolatier Belge, j’ai coulé de la résine bleue turquoise entre les carrés, ce qui accentue le contraste de couleur. Parlant gastronomie, on pourrait presque y vois aussi une grande tarte aux pommes !

Enfin, pour donner de l’élégance à cette console atypique, j’ai imaginé une forme de piétement avec des triangles inversés qui se font face.